Pourquoi est- il important d’utiliser un humidificateur d’air à la maison ?

À la fois décoratif et bon pour la santé, l’humidificateur d’air est vite devenu un indispensable dans une maison où l’air ambiant est souvent trop sec et où il n’est pas exempt d’agents pollueurs en tous genres. Lorsque celui-ci n’est pas sain, il a pourtant tendance à provoquer différents problèmes de santé et à nuire à votre confort. Qu’est-ce que c’est ? Quels sont ses bienfaits ? Quel modèle choisir pour votre maison ? On vous dit tout !  

Les bienfaits de l’humidificateur d’air

Humidificateur d’air pour les uns, saturateur pour les autres, est un appareil destiné à augmenter le pourcentage d’humidité dans l’air ambiant. Il s’utilise généralement à l’intérieur de la maison où l’atmosphère est souvent trop sèche, particulièrement durant l’hiver. C’est en grande partie dû à la chute de température et à l’utilisation abusive du chauffage. Cette sècheresse peut, aussi, être la conséquence directe d’une forte chaleur que l’on observe souvent en été. En tout cas, quelle qu’en soit la cause, l’exposition à l’air sec dans une pièce close est dangereux pour la santé de ses occupants, surtout s’ils sont asthmatiques. Cela entraîne des troubles respiratoires comme des toux incessantes, des écoulements nasaux, des rhumes, des rhino-pharyngites, voire des crises d’asthme aiguës. Sans compter les problèmes de peau (gerçure des lèvres, sècheresse cutanée, vieillissement précoce de la peau, etc.) engendrés par la déshydratation.

L’humidificateur d’air a pour mission de limiter ces troubles en atténuant la sècheresse de l’air. Pour cela, l’appareil s’équipe d’un hygromètre qui mesure le taux d’humidité dans la maison. Lorsque celui-ci indique un faible pourcentage d’humidité, il va automatiquement la tempérer afin que l’air soit plus confortable en intérieur. Généralement, le taux humidité idéale se situe entre 40 et 60%. Il n’est pas conseillé de descendre en dessous de ces chiffres. Si, toutefois, vous avez un modèle qui n’est pas accompagné de ce dispositif, vous pouvez très bien vous en procurer un pour contrôler le climat intérieur de votre maison.    

Les différents types d’humidificateur d’air :

Petit appareil aux multiples bienfaits, l’humidificateur d’air est un objet qui peut très bien être offert à quelqu’un dans le besoin. Il fera, également, une bonne idée cadeau crémaillère. Vous pouvez, aussi, vous en offrir une pour humidifier l’air chez vous. Proposé à un prix entre 25 et 80 euros, il est accessible à tous les portefeuilles. Pour l’heure, il en existe trois types qui diffèrent l’un de l’autre par leur système d’humidification. Côté design, il y en a pour tous les styles d’intérieur : contemporain, vintage, scandinave, etc. Vous pourrez, ainsi, profiter d’une atmosphère saine et pure, tout en bénéficiant d’une jolie décoration.

  • L’humidificateur d’air à vapeur froide :

L’humidificateur d’air à vapeur froide produit le plus d’humidité. Il est équipé d’un filtre absorbant qui s’imbibe d’eau. Celle-ci est, ensuite, propagée dans la pièce sous forme de gouttelettes grâce à un système de ventilation. C’est le modèle idéal pour l’été, car il permet de rafraîchir l’air ambiant tout en l’humidifiant. Seul bémol, il doit être entretenu quotidiennement pour éviter la prolifération des micro-organismes en tous genres emprisonnés dans le filtre.

  • L’humidificateur d’air à vapeur chaude :

L’humidificateur d’air à vapeur chaude, quant à lui, diffuse une humidité assainie. ll est équipé de plusieurs électrodes qui servent à chauffer l’eau versée dans le dispositif. Ce système permet de détruire tous les microbes et bactéries présentes dans le liquide. Celui-ci est, ensuite, refroidie avant d’être diffusée dans l’air sous forme de vapeur tiède. C’est un modèle qui s’utilise idéalement en hiver, puisqu’en plus d’humidifier l’air ambiant, il permet aussi de réchauffer l’atmosphère. Faites juste attention à ne pas laisser vos enfants jouer avec, au risque de les voir se brûler.   

  • L’humidificateur d’air ultrasonique :

Ce type d’humidificateur est très apprécié pour son côté silencieux. Il fonctionne grâce à une membrane métallique qui vibre au moyen des ondes sonores à haute fréquence. Celle-ci transforme l’eau en vapeur, qui sera ensuite diffusée dans toute la pièce sous forme de gouttelettes à l’aide d’un ventilateur. L’un des avantages d’utiliser cet appareil, c’est qu’il permet de produire une brume chaude et froide. C’est un bon compromis entre l’humidificateur d’air à vapeur chaude et froide. Petit inconvénient : il exige de l’eau distillée, car il ne filtre pas les minéraux.   

Comment utiliser l’humidificateur d’air ?

L’humidificateur d’air est un appareil simple à utiliser. Il suffit de verser de l’eau dans son réservoir et de le placer au centre d’une pièce pour qu’il diffuse l’humidité de manière homogène. Il suit le même principe qu’un déshumidificateur d’air ou un diffuseur d’huiles essentielles. Sauf qu’il se déclenche automatiquement lorsqu’il sent que l’air ambiant est trop sec. Les modèles les plus avancés sont même réglables en fonction de vos besoins. Seulement, pour être efficace, il faut éviter de le placer à proximité d’un mur ou d’un meuble. Vous risquez d’empêcher la propagation de l’humidité. De même, l’appareil ne doit pas être placé près d’un radiateur. 

L’humidificateur peut, aussi, diffuser des huiles essentielles. Dans ce cas, vous n’avez qu’à ajouter quelques gouttes de ces solutions dans l’eau pour tempérer le taux d’humidité d’une chambre, tout en profitant des bienfaits des huiles merveilleuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *